COMMENT PASSER UN ACCOUCHEMENT FACILE AVEC LES PLANTES ?(sans douleur)

COMMENT PASSER UN ACCOUCHEMENT FACILE AVEC LES PLANTES ?(sans douleur)

 
Avoir peur d’accoucher est normal, surtout quand on n’est pas encore passée par cette épreuve ! Les contractions font mal, on ne vous dira pas le contraire. Mais la douleur physique peut être amplifiée par bien d’autres facteurs. Et notamment par la sensation que l’accouchement dure, dure… trop longtemps à votre goût. Plus les heures s’écoulent, plus on a tendance à perdre confiance en soi. Or, rester sereine, c’est aussi savoir gérer le temps qui passe !
Il est aussi parfois difficile de contenir ses angoisses, qui peuvent rendre la souffrance presque intolérable… Bien sûr, vous comptez sur la péridurale pour la faire disparaître. Mais vous allez (le plus souvent) devoir attendre un peu avant que l’anesthésiste vienne la poser. Par ailleurs, quelquefois, on arrive trop tard à la maternité pour en bénéficier…
Pendant l’accouchement, tout ce qui mobilise le bassin (danser, marcher) et met en jeu les articulations est excellent. Ondulez tranquillement, au rythme d’une musique réelle ou imaginaire, les yeux dans les yeux avec votre chéri et autant de fois que vous le voulez. Tout rapprochement avec lui fait du bien au moral et détourne de la douleur.
Le bon geste : esquissez un slow ! Vos bras sont passés autour du cou de votre compagnon, sa main est posée au bas de votre dos (sur la zone lombaire). Lorsqu’une contraction survient, il vous masse doucement les reins.
Et aussi… Pourquoi pas la danse du ventre ! Cette danse orientale n’est pas uniquement destinée à séduire la gent masculine, elle a d’autres pouvoirs. A l’origine, ce sont les accoucheuses égyptiennes qui faisaient danser ainsi les femmes pour favoriser la descente du bébé dans le bassin. En salle de naissance, point de mouvements frénétiques. Debout face à votre compagnon, genoux légèrement fléchis, mains sur les hanches ou bras passés autour de son cou. Balancez doucement vos hanches d’avant en arrière et de gauche à droite. Alternez avec des moments de repos.
Alors, que reste-t-il pour vous aider à prendre votre mal en patience et mettre à distance la douleur ? La présence de la sage-femme, l’aide de votre compagnon, et votre mental, bien sûr. Plus vous serez en con­fiance, plus vous aurez la liberté d’agir et de vous exprimer, mieux vous vous sentirez et vivrez vos contractions. On vous donne quelques recettes. Au fil des heures, n’hésitez pas à tester l’une ou l’autre, et pourquoi pas toutes nos propositions. Détente et (parfois) fous rires garantis !
 
 
Ingrédients
 
-La racines de Abelmoschus esculentus ( gombo en français )
-Beurre de karité
 
 
Préparation et mode d’ emploi
 
 
Calciner la racine en poudre noire . Mettez cette poudre dans du beurre de karité et conservé dans une boite. Le jour J (une fois la femme en contraction ) elle mettra son doigt dans la pommade et passera au niveau du bas ventre avant d’aller à l’hôpital
 
Elle accouchera sans douleur
 
 
Savoir vivre
 
Share on Facebook
A lire aussi  Comment traiter la stérilité masculine ;l'azoospermie, l'oligospermie ?

Une réaction au sujet de « COMMENT PASSER UN ACCOUCHEMENT FACILE AVEC LES PLANTES ?(sans douleur) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *