Comment traiter la mycose vaginale ?

Comment traiter la mycose vaginale ?

La vaginite est une inflammation du vagin qui est le plus souvent due à une irritation mécanique, un viol, une infection par un champignon ou autres micro-organismes. Elle se traduit par une irritation, des démangeaisons ou des sensations douloureuses à la vulve ou au vagin, ainsi que par des pertes vaginales anormales de très mauvaise qualité et il faut consulter son médecin sans tarder. Face à une infection, il faut toujours éviter l’automédication car une infection mal soignée peut avoir de graves conséquences sur votre vie future ( trompes bouchées, problème de stérilité insoluble, etc). La plupart des femmes ont souffert de vaginite au moins une fois dans leur vie.

A lire aussi  COMMENT FABRIQUEZ VOTRE POTION MULTI-GUÉRISON ?

Traitement par les plantes

Ingredients

– les écorce d’holarrhena floribunda (letin wiwi en fon )

Preaparation et mode d’emploi

Faire bouillir les ecorces et effectuer une toilette intime 2 fois par jour

Mesures préventives de base

–Avoir une bonne hygiène intime, bien rincer et sécher correctement la région génitale. Cependant, ne pas laver le milieu vaginal trop fréquemment, ni utiliser des produits antiseptiques qui fragilisent sa muqueuse. N’ayez pas peur, en dehors des infections, le milieu vaginal est sain et bien protégé par d’autres micro-organismes.

–Utilisez l’eau simple pour votre toilette intime ou encore de l’eau citronnée une fois en passant.

–S’essuyer de l’avant vers l’arrière après les selles pour éviter la propagation de bactéries du rectum au vagin.

A lire aussi  Comment traiter la syphilis ?

— Éviter pour votre toilette intime, l’utilisation de produits parfumés (savons, bains moussants, papier hygiénique, tampons ou protège-dessous).

— Ne pas utiliser de déodorant vaginal.

–Changer régulièrement les tampons et les serviettes hygiéniques.

__Porter des sous-vêtements de coton (éviter le nylon et les g-strings).

–Si possible, laver les sous-vêtements avec un peu d’eau de Javel dans l’eau chaude pour tuer les micro-organismes.

–Dormir sans sous-vêtement pour laisser l’air circuler autour de la vulve.

–Éviter de porter des pantalons trop serrés et des collants de nylon.

–Éviter de garder un maillot de bain mouillé.

–Avoir des relations sexuelles protégées, pour prévenir le risque de trichomonase et d’autres infections transmises sexuellement.

A lire aussi  COMMENT TRAITER L’HERPÈS GÉNITAL ?

–Adopter de bonnes habitudes alimentaires. Un régime alimentaire équilibré faible en gras et riche en micro- nutriments (vitamines E , A, et C; calcium, zinc, fer et cuivre). Préférer le thé au café, éviter le tabac et l’alcool.
Savoir vivre

Share on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *